NB : Publié sur mon précédent blog, le 29/10/2007

Voilà, j’ai regardé I, Robot.

Autant le dire tout de suite c’est un pop-corn movie qui se tient mais que je n’ai pas aimé.

Inspiré d’un classique de la SF, le film ne rend pas hommage à la nouvelle d’Harlan Ellison et Isaac Asimov dont il s’inspire (de loin).

Résumé de l’intrigue : « I, Robot : En 2035, les robots sont devenus de parfaits assistants pour les êtres humains. Le détective Del Spooner enquête sur le meurtre du docteur Alfred Lanning, un chercheur en robotique. Le principal suspect semble être un androïde nommé Sonny. Or, si l’on s’en réfère aux 3 lois de la robotique, les robots ne sont pas dotés de la faculté de tuer… »

L'illustration est issue du génial blog, Pas de week-end pour les cyborgs.
L’illustration est issue du génial blog, Pas de week-end pour les cyborgs.

 

Donc ok, ce film regroupe tous les éléments du blockbuster : un sujet vendeur, un acteur bankable, un jolie fille, un peu d’humour, des effets spéciaux, du placement de marques (sic), de l’action et des deus ex machina à foison (re-sic)…

Mais au-delà de cela, le problème c’est surtout qu’I, Robot est la réplique « scolaire » et ratée d’un autre film, lui un chef d’oeuvre, ayant la même structure…

ça se ressemble un peu quand même (attention spoilers)

I, Robot Qui veut la peau de Roger Rabbit ?
Del Spooner est un flic qui bosse dans une ville pleine de robots Eddy Valiant est un flic qui bosse dans une ville pleine de toons
Il a un gros problème de comportement Il a un gros problème de comportement
Parce qu’un robot a provoqué un décès qui l’a marqué Parce qu’un toons a provoqué un décès qui l’a marqué
Depuis il déteste les robots Depuis il déteste les toons
Mais un robot semble avoir commis un crime Mais un toon semble avoir commis un crime
Il se rend chez USR Robotics, là où sont fabriqués les robots Il se rend à Toonville, là où vivent les toons
Il doit enquêter sur le robot et sympathise avec Il doit enquêter sur le toon et sympathise avec
Le robot est envoyé à la casse Le toon est envoyé à la trempette
Il finit par ce rendre compte que c’est un autre robot qui pète les plombs Il finit par ce rendre compte que c’est un autre toon qui pète les plombs
Avec son ami le robot, ils arrêtent le méchant robot Avec son ami le toon, ils arrêtent le méchant toon

A choisir donc, regardez roger rabbit, une 2e fois !

Commentaires

commentaires

Previous post
Next post

Laisser un commentaire